Memymom

About the Speaker
  • Profession
    Photographe
  • Web Sites

Memymom est l’abréviation de me and my mom. Si les duos de photographes font figure d’exception, que dire alors de memymom, un tandem composé d’une maman (Marilène Coolens) et de sa fille (Lisa De Boeck). Toutes deux collaborent depuis que Lisa a 5 ans. Ensemble, elles façonnent un esthétisme distinctif et prennent des photographies parfois mystérieuses. Souvent, un souffle de rébellion est également perceptible dans la manière dont Marilène et Lisa se livrent à l’objectif.

memymom est le fruit de souvenirs visuels de vies mi-réelles, mi-imaginaires. C’est un album familial composé de clichés argentiques, pris entre 1990 et 2003, qui s’est mué en 2003 en projet artistique baptisé The Umbilical Vein. Les images sont empreintes d’une grande sensibilité, et confrontent l’observateur à son propre regard. Les mises en scène contribuent à la beauté des photos. À chaque fois, c’est une authentique scène de théâtre ou d’opéra qui se déploie. L’image est chargée d’une telle puissance symbolique et évocatrice qu’elle prend à la gorge. L’être humain devient émotions, ainsi qu’histoires multiples. Sans doute par passion pour le récit narratif, Lisa De Boeck propose souvent le même visuel, mais dans des attributs différents. Plutôt que de réaliser une série, la volonté est de charger une seule image d’un récit intégral.

À partir de 2010, Lisa s’est glissée plus souvent derrière la caméra, pour conférer à memymom sa propre identité numérique. Le duo collabore souvent avec des amis (artistes, acteurs), ce qui a débouché sur plusieurs séries photographiques hors du commun, qui composent The Digital Decade (2010-2015).

Après une parenthèse d’introspection, memymom reprend en 2016 la cocréation d’images fortes, incitant à de multiples lectures. Avec Somewhere Under The Rainbow (2016-2018), memymom nous invite à interpréter les images à notre manière, et à élargir notre champ de vision personnel.